À l’école, pendant les activités scolaires, les enfants peuvent être victimes d’accidents. Ce sont des choses non maitrisables, qui peuvent arriver n’importe quand et n’importe comment.  Les parents qui sont souvent loin ne peuvent rien faire même si vous vous sentez protecteurs envers votre enfant. Le meilleur moyen de les protéger pendant qu’ils sont à l’école, c’est de souscrire à une assurance scolaire. Elle assure votre enfant en cas de dommage qui peut survenir pendant les moments de classes ou dans les activités extrascolaires. Que ce soient des dommages causés ou subis, afin de protéger également son entourage. C’est une bonne protection, surtout si votre enfant est en bas âge pour avoir un esprit serrain à la rentrée scolaire.

À quoi sert l’assurance scolaire ?

L’assurance scolaire possède deux facettes et intervient de deux façons :

  • Dans le premier cas, elle reste recommandée et non obligatoire pour un élève quel que soit son niveau de scolarisation, pour les activités scolaires obligatoires. C’est-à-dire pour les activités qui sont inscrites dans l’emploi du temps. Les heures de classes, les activités sportives ou la piscine par exemple.
  • Dans un deuxième temps, l’assurance scolaire est exigée et obligatoire pour toutes les activités facultatives, organisées par l’école ou celles qui se passent à l’extérieur de l’école. Ces sorties incluent la pause déjeuner, les classes vertes, les sorties aux musées, les visites de parcs, les découvertes, les séjours linguistiques ou autres. L’assurance est aussi obligatoire pour les enfants qui passent à la cantine et pour les activités extérieures organisées par la commune en dehors du  temps scolaire.

Ces règles d’assurance scolaire sont applicables pour des établissements publics. Les établissements privés peuvent avoir des règles d’assurances propres à eux. Mais en général, ce sont les règles qui régissent toutes les assurances dans le cadre de la vie scolaire.

Dans quel cas a-t-on besoin d’une assurance scolaire ?

Le contrat d’assurance scolaire intervient sur deux plans :

  • Une garantie responsabilité civile dont le cas où c’est l’enfant qui cause l’accident. Elle couvre tous les dommages pouvant être provoqués par l’enfant assuré dans le cadre scolaire ou sur le trajet aller-retour qui le mène à l’école. Ce type de garantie peut se trouver également dans une assurance multirisque habitation.
  • Une garantie accident corporel pour les dommages subis par l’enfant. Celle-ci permet d’indemniser les frais à la suite de dommages corporels subis par un élève dans le cadre scolaire ou sur le trajet aller-retour menant à l’école.

Concrètement, ces deux types de garanties se trouvent dans deux formules d’assurance scolaires que vous pouvez contracter auprès d’une compagnie habilité pour cela. Ces  formules représentent celles que proposent les compagnies et autres mutuelles.

  • L’assurance scolaire est celle qui assure l’enfant, seulement si l’accident se passe pendant les activités organisées par l’établissement ou sur le chemin de l’école.
  • L’assurance scolaire et extras-colaire qui assure l’élève pendant toute l’année, en toutes circonstances. La garantie est applicable à l’école, chez vous, pendant les vacances ou pendant les loisirs.

D’autres types de contrats plus spécifiques font l’objet d’une garantie dans plusieurs domaines. Par exemple, un service d’assistanat qui aide un enfant malade à poursuivre sa scolarité à domicile. Une garantie  en cas de vol divers des effets personnels de l’enfant,  ou en cas de destruction d’un matériel ou d’un outil de l’enfant.

Comment souscrire une assurance scolaire ?

L’assurance scolaire est annuelle.  Elle se contracte en début d’année scolaire chez un organisme de votre choix. Vous pouvez choisir entre une assurance ou une mutuelle. Les différentes garanties proposées par l’assurance peuvent être contractées séparément ou regroupées dans un seul contrat d’assurance scolaire. En cas de changement d’école, vous devez avertir votre assureur. 

Pourquoi souscrire une assurance scolaire ?

Aujourd’hui, de plus en plus d’activités extra scolaires sont inscrits au programme. Il est plus important de contracter une assurance scolaire pour vos enfants pour éviter de les prendre en charge en cas de dommages.

Dans le cas d’une responsabilité civile : vous protégez vos enfants en cas de préjudice. S’il est responsable de l’accident sur autrui ou non, il sera protégé de toute prise en charge car l’assurance s’en chargera à votre place.

Dans le cas d’une garantie accident corporel : vous protégez vos enfants en cas de dommages subis. S’il y a responsable ou non, votre enfant sera pris en charge par l’assurance. Vous n’avez pas à payer les médicaments ou les frais d’hospitalisation.

Partager