Le paiement avec la carte sans contact est désormais une autre alternative pour payer les dépenses de moins de 20 € sans devoir passer par un distributeur pour retirer de l’argent liquide. Bien que ce mode de transaction soit à la fois simple et rapide, les avis diffèrent concernant la sécurité. Sans avoir à imaginer le pire, il est préférable de protéger sa carte pour que vos informations ne se baladent pas et ne tombent pas entre les mains de personnes mal intentionnées.

Quels sont les risques encourus ?

Même si on compte beaucoup de cartes sans contact en circulation, les principaux problèmes liés à celles-ci sont les piratages de données. Les ondes RFID (Radio Fréquence Identification) émises par la puce ont une portée de 15 mètres. Même si ce système ne doit fonctionner que lorsqu’elle se trouve très proche du terminal de paiement, les données personnelles de la carte peuvent êtres interceptées par un hacker se trouvant dans un rayon de 15 mètres autour de l’utilisateur. Chaque lecture qu’un pirate informatique effectue sur notre carte peut correspondre à un paiement, donc notre compte est débité sans que nous le sachions.

Protéger sa carte avec un étui anti-RFID

Malgré ces menaces qui pèsent autour de la carte sans contact, nous pouvons recourir à des dispositifs de protection qui fonctionnent parfaitement. Vous pourrez tout simplement envelopper votre carte par une feuille d’aluminium que vous avez confectionnée vous-même à la maison. Elle pourra protéger votre carte, mais pour être plus sûr encore, il y a une autre solution : l’étui anti-RFID. Ce dispositif agit comme une barrière qui interdit l’émission d’onde provenant de la carte. De ce fait, il sera impossible de communiquer avec votre carte bancaire sans votre consentement. Cet étui protège à la fois contre la fraude RFID et le piratage de données.

Le mode de fonctionnement de l’étui anti-RFID

Ces étuis forment une cage de Faraday autour de la carte bancaire afin que cette dernière ne transmette aucune donnée. Autrement dit, on crée une nuisance électrique et électromagnétique pour que la carte ne puisse transmettre des informations et n’en reçoive pas non plus. En tout, il n’y aura aucune communication possible avec la carte une fois qu’elle est placée dans un étui anti-RFID. Ce dernier est donc une bannière de sécurité : on peut alors se promener avec sa carte bancaire sans être pour autant effrayé par les menaces liées aux paiements avec cette carte sans contact. Il est à remarquer que l’utilisation de ce dispositif de sécurité a fortement réduit les problèmes liés à la fraude RFID depuis ces trois dernières années.

Les différents types d’étui anti-RFID et leur prix

On peut se procurer l’un de ces dispositifs de sécurité à partir de 3 € seulement. Et pourtant, les bénéfices engendrés dépassent largement cette somme. Plus l’étui est sophistiqué, plus son prix peut augmenter. Ce qui pourrait faire grimper le prix de ces étuis est le fait que ce dernier soit automatique. En effet, avec cette technologie, le prix de l’étui peut atteindre les 15 € voire plus.

Il existe aussi des boîtes-étuis qui sont divisées en plusieurs compartiments et qui peuvent accueillir plusieurs cartes en même temps. Par contre, ces modèles sont moins pratiques en raison de leur épaisseur. Les plus utilisés sont ceux qui sont à la fois fins et munis d’un système de protection automatique.

Étui carte bancaire Marque Prix
Étuis classiques SECVEL A partir de 5 €
KORUMA A partir de 3 €
JECO A partir de 4 €
Pochettes pour cartes avec protection RFID OPTEXX A partir de 11 €
Portefeuille pour cartes avec protection RFID automatique FONMOR A partir de 12 €

Ces problèmes liés à la carte sans contact ne doivent pas être des obstacles pour son utilisation. Cette carte va vous éviter de faire la queue au supermarché quand vous n’avez que 10 ou 15 € à payer. Pour vous protéger, il suffit d’adopter un dispositif de sécurité comme l’étui anti-RFID.

Partager