Après l’accouchement, les petites complications continuent avec l’allaitement. Si c’est votre premier enfant, il ne sera pas aussi facile de lui donner à manger. Il faut trouver le bon geste pour tenir son enfant pendant l’allaitement. Avec le temps, les habitudes s’installeront et l’allaitement ne sera plus compliqué.

Pourquoi est-il difficile d’allaiter ?

Ce moment entre la mère et l’enfant reste très redouté après l’accouchement. Pour bien nourrir votre enfant, il faudra bien le placer. Un mauvais emplacement ne permettra pas au bébé d’attraper le téton. Pour la maman, 10 minutes d’allaitement peuvent s’avérer fatigantes avec une mauvaise position. Pour que l’allaitement se déroule bien, il faut trouver la position idéale.

Bien tenir son enfant pendant l’allaitement

Avant même de prendre votre bébé, vous devez vous bien vous installer. Il est recommandé de vous placer dans un siège avec un dossier. Pour vous mettre plus à l’aise, vous pouvez prendre un repose-pieds et un coussin pour placer votre bras. Prenez votre bébé et mettez-le sur le côté, face à vous. Vous devez vous assurer qu’il soit placé estomac contre estomac pour qu’il n’ait pas de difficulté à atteindre votre mamelon. Pour surélever un nouveau-né, il faudra mettre un coussin sur votre genou.

Il est aussi impératif que son épaule, son oreille et sa hanche soient bien alignées. C’est dans cette position que le bébé sera le plus à l’aise. Il peut arriver que le lait ne soit pas remonté suffisamment et vous serez obligée de comprimer délicatement l’aréole. Il est à noter que lorsque votre bébé est prêt, vous devez l’amener à votre sein et ne pas faire le contraire.

D’autres positions pour allaiter votre bébé

Si cette position ne vous convient pas ou ne convient pas au bébé, vous pouvez avoir recours à ces autres positions :

  • La position en « ballon de rugby »

Cette position est plus recommandée pour les mamans ayant subi une césarienne. Il faut installer confortablement votre enfant de façon à ne pas bouger sur votre taille. Prenez sa tête dans une de vos mains pour le remonter à votre sein. Vous pouvez également vous servir d’un coussin pour le surélever.

  • La position allongée

Pour l’allaitement nocturne ou lorsque vous avez besoin de vous reposer, vous pouvez opter pour cette position. Il faut vous allonger et mettre un oreiller sous votre tête. Placez le bébé devant vous, estomac contre estomac pour l’allaiter.

Les matériels d’allaitement

Si l’allaitement au biberon ne demande pas autant d’effort, ce n’est pas le cas pour l’allaitement au sein. Pour un confort optimal et pour un allaitement serein et efficace, vous pouvez utiliser quelques matériels tels le tire-lait, le coussin ou les coques d’allaitement.

Le tire-lait

Cet accessoire vous permet de proposer des biberons à votre enfant sans avoir à prendre un lait artificiel. Il peut vous servir si vous devez laisser votre enfant toute la journée. Le tire-lait peut également être utile si votre bébé n’arrive pas à téter le sein correctement.

Le coussin d’allaitement

À la différence d’un simple oreiller, le coussin d’allaitement a été spécialement conçu pour maintenir et soutenir votre bébé pendant l’allaitement. Il est en forme de croissant de lune et vous devez installer le bébé dans son creux. Vous pouvez également l’utiliser pour caler votre coude.

Les coques d’allaitement

Pendant les premières semaines d’allaitement, il est difficile pour la maman de contrôler le lait. Les coques d’allaitement servent à recueillir l’excédent de lait. Vous ne pourrez les utiliser qu’en cas de forte production de lait, car la pression exercée sur les seins va encore plus stimuler la production. Elles sont également déconseillées pour celles qui présentent de petites fissures sur le téton.

Partager