Pour analyser la qualité de l’eau de votre piscine, vous devez voir trois éléments : l’acidité, la dureté et l’alcalinité. Pour l’acidité, le pH de l’eau de la bassine doit être neutre. La dureté ou TH indique la concentration en magnésium et en calcaire de l’eau. Sa valeur est estimée entre 10 et 25°F. L’alcalinité doit se situer entre 80 et 120 mg/m pour une eau de bonne qualité. Bandelettes test, pastilles à réactif ou testeurs électroniques font partie des outils qui vous permettent de bien mener ces vérifications.

Analyser l’eau d’une piscine : quels intérêts ?

Si l’eau de votre piscine est dure (TH), vous pouvez avoir des dépôts de calcaire sur la surface. Ceci peut provoquer des taches et l’entartrage de votre filtre.

  • Dans le cas où le calcaire est trop important, les baigneurs seront exposés à une irritation cutanée.
  • Si l’eau est trop douce, ceci peut aussi avoir des répercussions négatives comme la corrosion et l’irritation des yeux.
  • Si l’eau de la piscine a un pH mal équilibré, cette dernière peut changer de couleur et les produits désinfectants ne seront pas très efficaces. Cette situation peut aussi favoriser le développement de calcaire et d’algues. L’eau acide ou basique va contribuer à la détérioration rapide des éléments de votre piscine.
  • Si l’eau a la teneur en alcalinité recommandée, vous pouvez limiter les variations de pH.

Les techniques pour analyser l’eau d’une piscine

Suite à cette analyse, vous pourrez mettre en place des mesures correctives et préventives liées à la qualité de l’eau de votre piscine. Pour ce faire, vous pouvez avoir recours aux bandelettes, aux pastilles avec ses liquides réactifs et aux testeurs électriques ou électroniques.

Les bandelettes pour une analyse rapide

À l’origine, ces bandelettes étaient utilisées dans les laboratoires pour mesurer les données physiologiques. Toutefois, il existe des modèles que vous pouvez utiliser pour vérifier la qualité de l’eau de votre piscine. Ils sont vendus dans un flacon composé de petites bandes en papier dotées d’une palette de couleurs.

Ce dispositif est facile à utiliser : vous n’aurez qu’à prendre de l’eau de la piscine dans un petit récipient et trempez la bandelette dans celle-ci pendant quelques secondes. Retirez-la et comparez les couleurs que vous avez sur la bandelette avec celles qui sont indiquées sur le dos du flacon. Chaque couleur sur la bande vous indiquera la teneur pour chaque composant testé, notamment le pH et le taux de chlore dans l’eau.

Il faudra faire attention pour ce test et comparer rapidement les couleurs car lorsque la bandelette est au contact de l’air, les colorations peuvent changer, ce qui va fausser votre test. Il faut aussi éviter de toucher les segments de couleurs avec la main. Si vous n’êtes pas sûr de votre comparaison, vous pouvez utiliser un lecteur électronique qui vous affichera les résultats sur un écran digital.

Les pastilles avec ses liquides réactifs : des outils courants et faciles à utiliser

Pour vérifier la qualité de l’eau de la piscine, vous pouvez utiliser les pastilles avec ses liquides réactifs. Son principe de fonctionnement est simple : en présence des réactifs, l’eau va changer de couleur en fonction de sa composition.

Pour faire le test, vous devez plonger le récipient dans la piscine pour le remplir d’eau. Versez quelques gouttes de réactif dans le récipient selon les indications sur la notice. Fermez ensuite le récipient et secouez-le pour faire agir le réactif. Au bout de quelques secondes, vous aurez une teinte homogène et vous passerez par la suite à la comparaison des couleurs sur l’échelle de référence comme avec les bandelettes. Faites également attention à ne pas toucher les pastilles avec les doigts car cela risque de fausser les résultats.

Comparés aux bandelettes, ces outils ne vous permettent pas d’avoir le maximum d’informations. En effet, vous n’aurez que le pH et la teneur en chlore de l’eau.

Les testeurs électroniques pour une analyse sûre

Ces petits appareils fonctionnent avec une batterie autonome. La valeur des indicateurs testés seront affichées sur l’écran après l’analyse. Vous pouvez utiliser un pH-mètre pour avoir le pH de l’eau de votre piscine. Ils sont équipés d’une électrode. Lorsque vous trempez le bout de ces testeurs dans l’eau pendant quelques secondes, vous pouvez lire directement sur l’écran le niveau de pH de l’eau. Pour avoir la teneur en salinité de votre piscine, il y a les testeurs de salinité qui ont un électrolyseur au sel. Il fonctionne comme le pH-mètre et vous devez le tremper dans la bassine. Si votre budget vous le permet, vous pouvez prendre un boîtier immergé. Ce dispositif est constitué de deux éléments : un capteur immergé que vous devez laisser en permanence dans l’eau et un boîtier que vous pouvez tenir dans la main. Les informations sur la qualité de l’eau de votre piscine seront transmises en temps réel et vous pourrez recevoir ces données même à distance.

Partager